Actualités 2015

24 mars 2015


Pierre Jodlowski, lauréat 2015 du Grand Prix Lycéen des Compositeurs.



Time & Money pour percussion et électronique de Pierre Jodlowski a recueilli la majorité des suffrages des lycéens comme des professeurs. Le Prix a été proclamé par Laurent Petitgirard, président de la Sacem, en présence d’Eric Denut, délégué à la musique au sein de la Direction Générale de la Création Artistique et Benoît Duteurtre, directeur de musique nouvelle en liberté. Les 1 000 lycéens appartenant aux 30 lycées venus à Paris pour la remise du Prix ont fait une véritable ovation au compositeur.

Le débat entre les compositeurs en lice de cette édition, Enrique Mazzola, membre du Comité de sélection, et les lycéens, a été animé par Dominique Boutel, productrice à France Musique. Il a été suivi par la création d'In Excelsis, pour orchestre (version 2014) d’Éric Tanguy, lauréat 2014. L’Orchestre National d’Ile-de-France sous la direction d’Enrique Mazzola en furent les brillants interprètes.

Les rencontres entre lycéens et compositeurs ont constitué les temps forts du Prix.

Afin de développer l’aspect pédagogique de ce projet, des rencontres régionales entre lycéens et compositeurs ont été organisées. Cette année, les lycées Marie Curie de Strasbourg, Sud des Landes de Saint-Vincent-de-Tyrosse, Elisée Reclus de Sainte-Foy-la-Grande, Charlemagne et Brassens de Paris, Grandmont et Sainte-Ursule de Tours, Camille Jullian de Bordeaux, Bossuet de Condom, Alain Colas de Nevers, Jeanne d’Arc et Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, Boucher de Perthes d’Abbeville, Robert de Luzarches, Madeleine Michelis, Sainte-Famille d’Amiens, Louis Pasteur et Saint-Paul de Besançon, Gustave Courbet et Notre-Dame-des-Anges de Belfort, Jean-Pierre Vernant de Sèvres, Jeanne d’Arc de Rouen, Pasteur de Lille, Notre-Dame-de-Grâce de Maubeuge, Robespierre d’Arras, Jules Fil de Carcassonne, Joffre et Monnet de Montpellier, Joachim du Bellay et Bergson d’Angers ont eu la chance de recevoir les compositeurs Gilbert Amy, Allain Gaussin, Pierre Jodlowski, Laurent Martin, François Narboni et Gabriel Sivak.

Plusieurs rencontres ont été jumelées avec des concerts soutenus par musique nouvelle en liberté  au Palais Universitaire de Strasbourg le 13 novembre, à l’Auditorium de Bordeaux le 10 décembre, Salle Ockeghem à Tours le 16 décembre, à la Maison de la Culture de Clermont-Ferrand le 9 janvier, au Cirque Jules Verne d’Amiens le 15 janvier, au Nouveau Siècle de Lille le 17 février et au Centre de Congrès d’Angers le 19 mars.

Un soutien fidèle de partenaires engagés

Grâce au soutien de la Sacem, du Fonds pour la Création Musicale (FCM), de la Chambre syndicale des Éditeurs de Musique de France (CEMF), de La Lettre du Musicien et du Centre de documentation de la musique contemporaine (Cdmc) qui complètent les financements qu’apportent à ce projet pédagogique le ministère de la Culture et de la Communication et la ville de Paris, ce Prix offre une occasion unique à des lycéens de s’initier à la musique contemporaine. Ainsi, un lycéen qui aura participé au Grand Prix de la Seconde à la Terminale aura-t-il écouté et étudié en trois ans une vingtaine d’œuvres de notre temps et plus directement participé à la création de trois nouvelles œuvres.

24 mars 2015


Le Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2015 s'est tenu à La Philharmonie de Paris le mardi 24 mars 2015.



Ce projet pédagogique rassemble en 2015, 97 établissements répartis sur tout le territoire. Un millier de lycéens ont été invités à la journée nationale du Grand Prix ce qui leur a permis de participer au débat, à la remise du Prix au lauréat 2015, à la création de l'œuvre commandée à Éric Tanguy, lauréat 2014 et, dans un effectif plus réduit, au concert du soir donné par l'Orchestre National d'Ile-de-France .

Cette journée a aussi été l'occasion de découvrir le nouveau site parisien entièrement dédié à la musique conçu par l'architecte Jean Nouvel.