Commande 2018

La lame des heures

La lame des heures, pour orchestre

Note d'intention

Le temps, dans cette pièce pour grand orchestre, est un personnage à part entière. Présent d’un bout à l’autre de l’œuvre sous la forme d’un tic-tac, il circule entre tous les instruments.

Après une brève et énergique introduction, le tic-tac apparaît pour la première fois aux percussions, plus précisément aux Temple blocks. Ce motif sonore renaît sans cesse dans l’orchestration et s’entoure d’éléments musicaux tournoyants (mélodies circulaires, balancements, modes symétriques, etc.), de sorte que l’on a l’impression d’être immergé au cœur du temps.

Sombre, espiègle, emporté, héroïque… le tic-tac revêt différents caractères et apparaît progressivement comme une lame qui blesse, laisse des cicatrices, ne s’arrêterait jamais.

Au centre de l'œuvre, cet emportement s’atténue et cède la place à un éclairage plus lumineux : solos successifs confiés à la clarinette, au hautbois, à la flûte, au cor anglais sur des sonorités célestes.
La pièce culmine dans un final d’accords stridents et implacables qui évoquent le cycle des vingt-quatre heures. Le temps lutte en vain contre son effondrement avant de sombrer dans le néant.

Jean-Baptiste Robin, février 2018

Commande de Musique Nouvelle en Liberté

Date de composition : 2018-2019

Date et lieu de création : le jeudi 4 avril 2019 à l'Auditorium de Radio France, par l'Orchestre National de France, dirigé par Marin Alsop.

Durée : 10 minutes