Conditions de participation et réglement du Grand Prix Lycéen des Compositeurs

 

Pour participer au Grand Prix Lycéen des Compositeurs, les conditions sont les suivantes :

  • parution commerciale d'un disque monographique entre le 1er juillet de l'année N-1 et le 30 juin de l'année N (soit entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017 pour l'édition 2018), 
    comprenant des œuvres écrites depuis moins de 10 ans ;
  • compositeur français ou résidant fiscalement en France, de préférence inscrit à la Sacem ;
  • ne jamais avoir remporté le GPLC, toute victoire rendant de fait impossible toute nouvelle participation.

 

Une fois son disque choisi par le Comité de sélection, le compositeur retenu donne son accord pour s’engager à :

  • contacter son éditeur de disques et lui demander de fournir à un tarif préférentiel une centaine de disques qui sont envoyés aux lycées inscrits ;
  • participer à une série de rencontres régionales qui les mobilise au minimum deux jours ;
  • être présent à la Journée nationale du GPLC et participer au débat avec les lycéens.

 

Le compositeur qui réunit la majorité des suffrages des lycéens remporte le Prix d’une valeur de 4 500 €, assorti d’une commande de 4 500 € qui sera créée lors de l’édition suivante.


Une fois lauréat du Grand Prix Lycéen des Compositeurs, le compositeur doit également :

  • écrire une œuvre originale dont la nomenclature est arrêtée conjointement avec Musique Nouvelle en Liberté ;
  • être présent à la création de l’œuvre qui sera interprétée par un ensemble ou un orchestre exclusivement choisi par Musique Nouvelle en Liberté ;
  • participer à la Journée nationale de l’édition suivante ;
  • accepter l’enregistrement pour archives de cette œuvre sans exiger de rémunération supplémentaire ;
  • participer aux interviews proposées par le service de presse du GPLC.